Chantier du Cinéma Pine (actuelle grande salle de la Phase I) : une armée de travailleurs s’active malgré les pénuries qui frappent les matériaux de construction à cause de la frénésie immobilière depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale : il faut loger les premières générations de baby-boomers. Phil échange parfois une poche de ciment contre un sac de pommes de terre, ou un baril de clous contre une cargaison de légumes…